La tristesse facon Miossec et Da Silva

Posté le 29 Sep 2009   •   Catégories : 2009, Music of ...   •   1618 Vues   •   2 commentaires sur La tristesse facon Miossec et Da Silva

Miossec / Da Silva

Voici les 2 derniers albums qui viennent de s’ajouter à ma CD thèque. La tristesse façon Miossec et Da Silva, c’est dans la suite du billet.

Miossec – Finistériens

Je ne connais pas grand chose de Miossec, si ce n’est son Brest of sorti en 2007, qui m’a fait découvrir un homme à la voix brute, au coeur écorché. Dans les chansons de Miossec, ca rigole rarement ! Rage, tristesse, dépit amoureux, tels sont les sujets récurrents de ce chanteur engagé.
Finistériens, dernier album studio du chanteur Breton (on l’aura deviné) n’échappe pas à la règle : la gaieté ne sera pas pour cet album. Miossec y apporte cependant des textes plus légers : Les joggers du dimanche. Et sa voix rocailleuse, si particulière, vient pour cet album se mêler aux mélodies entêtante de Yann Tiersen. Les arrangements sont plus travaillés, ce qui n’est pas fait forcément pour me plaire. Les ambiances brouillons, instables des chansons de son Brest of me manquent…
Et puis je suis déçu de la pochette ! Ca c’est dit.
Deux morceaux que je retiendrai : A Montparnasse et Seul ce que j’ai perdu.

Ecouter l’album sur Deezer.

Da Silva – La tendresse des fous

Déjà un 3ème album pour Da Silva chez Tôt ou Tard (Vincent Delerm, JP Nataf, Yael Naïm, etc). Da Silva, selon moi, on accroche ou on accroche pas. Sa voix, proche de Raphaël, ses mélodies toujours entrainantes même dans les textes les plus sensibles, Da Silva a sa marque de fabrique bien à lui.
Dans cet album, une fois de plus, il vient nous conter ses chagrins sur des mélodies plutôt gaies, qui pourraient être en contradiction avec ce qu’il dit. Mention spéciale à La Tendresse des fous et Les inséparables, où des textes plutôt douloureux sont portés par des mélodies contraires. Cet album saura apporter de la tendresse aux gens, même aux plus fous.
Je pourrais peut-être reprocher à Da Silva de ne pas trop se différencier depuis 3 albums. Mais quand on aime, on se dit qu’on ne lui fera pas ce reproche !

Ecouter l’album chez Tot ou tard.

Ps : Octobre commence à se faire désirer ! Le Live CD DVD de Mademoiselle K et le nouvel album de Benjamin Biolay sont attendus !

clique là, tu vas aimer !

« »