Washed Out : Within and Without

Posté le 11 Juil 2011   •   Catégories : 2011, Albums/EP, Musique   •   1730 Vues   •   Aucun commentaire sur Washed Out : Within and Without

S’il y’en a un dont l’album était attendu en ces périodes de fortes chaleurs, c’est bien Ernest Greene baptisé Washed Out. L’album s’apelle Within and Without et arrive deux ans après que ce Géorgien ai sorti un EP sensation, Life Of Leisure. Ecoutez plutôt :

La musique de Washed Out est leader d’un courant baptisé Chillwave. Keskecékecemot ? C’est un courant musical caractérisé par l’utilisation excessive des synthés. Le chant n’est pas forcément maitrisé, et est noyé sous des boucles, filtres et échos. Le rythme est plutôt lent. (Merci WowMagazine). Tout ce qu’il me faut en ce moment, merci Wild Nothing !

J’avais littéralement craqué l’été dernier sur son premier EP. La pochette (comme toujours chez moi…) me donne un avant-goût de la musique et fait une grosse partie du travail. Les morceaux révélaient une pop électronique bien rythmée, où la voix venait se perdre.

Voici donc son album tant attendu, et une pochette qui nous promet une ambiance lascive. L’album est assez différent de son premier EP, et les tubes moins évidents. Cependant, il a un goût de reviens-y, et les titres se glissent facilement sous la peau. En partance pour une semaine à la mer, je suis sûr que cet album va m’accompagner dans le train et sur la plage.

Ambiance caressante, le son est à la sauce lo-fi (son sale, brouillé). Eyes Be Closed, le premier extrait est là pour en témoigner.
Echoes est un titre que j’aime beaucoup pour son côté sauvage. Le son surprend et nous emmène n’importe où. A la fois brutal et doux, c’est un de mes morceaux préférés. Ci-dessous ce n’est pas le clip officiel (on dit merci iTunes pour les illustrations)

Washed Out – Echoes from James Munro on Vimeo.

J’accroche beaucoup moins au dernier morceau de l’album, A Dedication, qui pourrait s’apparenter aux nouveau slow des 2010’s.

Pour ceux qui veulent du bon son pour cet été, et qui aiment se noyer dans la musique : écoutez l’album les yeux fermés. Pour ceux qui se sont déjà noyés, il sera le samedi 23 juillet au Midi Festival (le Festival de cet été qui a la plus jolie affiche, un beau cadre et une belle programmation) près de Toulon et le 7 août au Nouveau Casino à Paris.

Dernier morceau pour la route Before, bonne semaine à tous !

clique là, tu vas aimer !

« »