Prix du premier album France Inter / Télérama

Posté le 17 Oct 2013   •   Catégories : 2013, Scènes/Live   •   2325 Vues   •   Aucun commentaire sur Prix du premier album France Inter / Télérama

Prix du premier album France Inter / Télérama

Ceux qui s’intéressent de près à la chanson française et à ses artistes émergents, ont un petit pincement au coeur depuis 2011, date de la disparition du Prix Constantin qui récompensait chaque année un artiste francophone mis en lumière.

Ceux là peuvent être rassurés, puisqu’hier a eu lieu la première édition du Prix du premier album France Inter / Télérama. Oui ça fait pas mal de « premier »…  J’ai eu la chance de participer en tant que juré, puisque cinq lecteurs de Télérama et cinq auditeurs de France Inter composaient le jury.

Arrivé hier à 13h, je rencontre les personnes avec qui je vais passer la journée :Philippe Val (directeur de France Inter), Didier Varrod (directeur artistique et de la musique sur France Inter), Fabienne Pascaud, (directrice de la rédaction de Télérama) Valérie Lehoux (Rédactrice chef adjointe Télérama), ainsi que plusieurs critiques musicaux et programmateurs. Plutôt réjouissant !

Face à dix premiers album de qualité, le choix s’est avéré difficile. Les artistes en concurrence étaient : Lescop, Gaël Faye, Ottilie [B], Lisa Leblanc, Maissiat, La Femme, Granville, 1995, Sophie Maurin et Robi. Six artistes que je connais plutôt bien, mais aussi des découvertes : Ottilie [B], Lisa Leblanc, Gaël Faye et Sophie Maurin.

Une fois la porte fermée à double tour, le combat peut commencer. Certains défendent leur chouchou avec passion, pendant que d’autres descendent en flèche leur coup de gueule. Des avis divergent, mais Fabienne Pascaud nous a rappelé à l’ordre : c’est un seul et unique artiste qui doit sortir vainqueur de la délibération. A 15 heures, le résultat est donc fait, mais chut, celui-ci doit rester secret jusqu’au soir même, où le gagnant sera révélé dans une émission de radio live enregistrée en public. Même l’animatrice de France Inter, Valli, tente à la fin de la délibération du jury d’en savoir un peu plus.. Mais non, Didier Varrod ne lâchera rien.

Nous avons ensuite eu la chance de visiter les locaux temporaires de France Inter (Radio France est en travaux). Et croyez moi que se retrouver dans des bureaux recouverts d’affiches musicales, où des milliers de CD débordent des étagères et où les murs sont recouverts de vinyles, est une expérience assez jouissive : le bureau rêvé.

Après quelques échanges passionés avec le reste du jury, nous voilà donc à 21h à l’enregistrement de l’émission dans le studio 105 Charles Trenet. Les dix artistes viennent interpréter deux chansons. C’est Granville avec leur musique plein d’insouciance et de soleil Californien qui ouvrent le bal. Suivront le slam de Gaël Faye, la pop noire de Lescop, la folie d’Ottilie [B], le hip hop de 1995, la grâce de Maissiat, le rock de Robi et la délicatesse de Sophie Maurin. Malheureusement La Femme et Lisa Leblanc étant absents, le public se contentera de version lives enregistrées quelques jours plutôt.

Prix premier album france inter telerama

23h30, Didier Varrod monte sur scène entouré des jurés pour annoncer l’heureuse élue : Lisa Leblanc ! C’est donc une auteur-compositeur Acadienne de 23 ans qui remporte cette première édition. La jeune femme originaire d’un village de 40 habitants a sortie son premier album éponyme chez Tôt ou Tard en 2012. Elle sera en tournée en France en novembre.

Longue vie aux Prix et belle carrière à tous ces nommés…

clique là, tu vas aimer !

« »