Vampire Weekend – Contra & Delphic – Acolyte

Posté le 26 Jan 2010   •   Catégories : 2010, Music of ...   •   1061 Vues   •   4 commentaires sur Vampire Weekend – Contra & Delphic – Acolyte

Vampire Weekend - Contra

Un groupe connu qui sort son deuxième album, et un groupe inconnu qui sort un premier album. Un m’a convaincu, l’autre moins.

Vampire Weekend – Contra
A vrai dire, je n’ai jamais écouté leur premier album. Juste entendu des extraits par ci par là.
Je me suis donc plongé dans Contra. Dix chansons pop parsemées de sons africains (mais pas que !) qui s’écoute bien, mais qui ne m’accrochent pas pour autant. A vrai dire, je ne sais même pas quoi en dire…
J’écoute les chansons sans trop les écouter. Il m’arrive d’écouter l’album en entier, sans me rendre compte que je viens de passer près d’une demi-heure avec Vampire Weekend. Je trouve qu’il y’a trop d’artifices, de sons bizarroïdes (oui, bon, on le sait qu’ils aiment les sons exotiques, tous les ding ding pom pom, etc.), et la voix du chanteur ne me fait ni chaud ni froid.
Il y’a qu’un truc qui me plait, c’est la pochette. Magnifique photo (des année 80’s apparemment) d’une jeune fille. Sorte de muse, qui semble être très mystérieuse.
Même leur clip Cousins ne me plait pas. Pour le coup, je ne mets pas le lien, vous n’aurez qu’à chercher sur Youtube.

Delphic - Acolyte

Delphic – Acolyte
Le premier album de de ce groupe originaire de Manchester, fait partie de la (longue) liste des albums que j’ai voulu écouter, car la pochette m’attirait ! Elle révèle un univers sombre, fluide, avec quelques pointes de couleurs. Et c’est exactement cet esprit aérien, énergique qui ressort des dix chansons  Cette dynamique me fait penser à l’album Conditions de The Temper Trap, sorti en 2009.
Tout semble partir de rien. Les instruments s’invitent au premier plan, chacun leur tour, jusqu’à se lancer dans un rythme effréné de plusieurs minutes (les chansons durent en moyenne 5 minutes). La voix du chanteur vient se poser élégamment sur ses mélodies électroniques. De la pochette aux musiques, l’univers de Delphic côtoie celui du design, à l’image de leur clip Doubt (ci-dessous).
Mélange de rock et d’éléctro, à la première écoute, le son d’Acolyte semble familier et c’est peut-être ce que je pourrais leur reprocher. Ma crainte est de me lasser rapidement de cet album… Espérons que non.

clique là, tu vas aimer !

  • Le clip est clairement magnifique :)

  • Et le son va très bien avec !

  • Oups, j’use tes fonds de tiroir on dirait. Mais Delphic, c’est tellement bien.

  • Quoi de mieux que d’aller prendre sa douche avec Delphic à fond ?
    J’y file !

« »