Miossec : Chansons pas si ordinaires

Posté le 23 Sep 2011   •   Catégories : 2011, Albums/EP, Musique   •   1331 Vues   •   Aucun commentaire sur Miossec : Chansons pas si ordinaires

 

Miossec - Chansons ordinaires

J’ai toujours un peu de temps à me faire aux nouveaux albums de Miossec. J’ai découvert le Brestois il y’a quelques années non pas avec un album en particulier, mais avec son Brest Of. Autant dire que je me suis plongé dans tous ces albums à la fois. Le Célibat, Brûle, Madame, Tonnerre, autant de jolies chansons que j’ai découvert d’un coup. Paroles brutes, mélodies enjouées, j’ai facilement craqué.

Et je drague comme on crève
Avec tellement d’envie à ravaler
Mais si ma bite et mon cœoeur font grève
Je peux très bien me toucher

Son précédent album, Finistériens, je n’ai pas accroché. Trop rangé, pas assez brouillon ni spontané, l’album s’est volatilisé pour moi. J’attendais donc Chansons Ordinaires, en espérant retrouver le Miossec des débuts : rock, brut, amoché.

Miossec
Cet album est déjà plus rock et spontané, c’est lui qui le dit. L’album a été enregistré dans l’urgence, et ça se ressent. Le ton rock évidemment, avec ses guitares électriques, qui contrastent avec le précédent album. Les chansons semblent faire un bilan sur les thème que le Brestois aime aborder : l’amour qui tourne mal, l’alcool triste, le sexe mal… Toutes les titres de chansons démarrent avec le titre Chanson.

Chanson que personne n’écoute attire tout de suite l’attention, étant placée en tête du disque, on ne peut que l’écouter. L’album commence avec cette formule : « Tout a déjà été dit, mais ça n’est pas grave, car personne n’écoute ». Rassurant, Miossec est toujours là, son énergie aussi.

Coup de coeur pour les titres Chanson Dramatique, Chanson du bon vieux temps, avec de bonnes mélodies, qui sont ce que j’aime chez les chansons de Miossec.

Chanson qui laisse des traces est LE titre touchant de l’album, de par sa mélodie et son texte. Sa voix accentue cette jolie mélancolie. J’ai une préférence aussi pour Chanson protestataire, où le Miossec engagé ressurgit lâchant un « C’est quoi ce putain de système bancaire de merde » à la fin.

Par contre un défaut ne m’a pas échappé aux premières écoutes, évoqué aussi par Gilles M. dans Les Sonos Tonnent. Les instruments, bien présents, recouvrent souvent la voix du chanteur, et c’est dommage.

Miossec sera en concert le 29 mars 2012 au Casino de Paris.

Ecoutez l’album ci-dessous.

clique là, tu vas aimer !

« »