Charlotte Gainsbourg – Stage Whisper

Posté le 8 Déc 2011   •   Catégories : 2011, Albums/EP, Musique   •   1033 Vues   •   Aucun commentaire sur Charlotte Gainsbourg – Stage Whisper

 

Charlotte Gainsbourg - Stage Whisper

Cela fait un an que l’album était annoncé, il devait sortir il y’a déjà plusieurs mois. Ça sera donc, comme pour IRM en 2009, juste avant les fêtes, que l’on pourra découvrir Stage Whisper, le nouvel album de Charlotte Gainsbourg.

Murmures de scène, le titre de l’album en français, caractérise bien au final la chanteuse, pas spécialement connue pour ses octaves, mais plutôt pour ses chuchotements.
Et pourtant, Charlotte a pris un virage musical assez serré. 5:55 et IRM étaient des albums où elle posait sa voix frêle, sur des univers bien particuliers. IRM était un album aux sons mécaniques.
Je l’avais vu sur scène en juin 2010 à La Cigale et la demoiselle se défendait bien.

Charlotte Gainsbourg - © Benoit Peverelli

Aujourd’hui, sur Stage Whisper, où elle propose huit titres inédits et une dizaines de morceaux live, Charlotte Gainsbourg ose ! Sa voix est beaucoup plus énergique, semblant avoir pris de l’assurance. Le son lui aussi est différent, plus pop, électro, se rapprochant par moment de la chanteuse Goldfrapp. Elle avait sorti il y’a quelques mois, le clip Terrible Angels qui annoncait la couleur.

Mon coup de coeur va au titre Anna où sur une mélodie enjouée, Charlotte Gainsbourg parait à l’aise dans son rôle de chanteuse. Elle sait s’entourer, où plusieurs artistes de la scène indé ont participé à l’album, comme c’est le cas du chanteur de The Villagers, Conor J. O’Brie, qui a composé le titre Memoir. Il en va de même pour le titre Go To Let Go, un duo avec Charly Fink du groupe Noah & The Whale.

Pour les admirateurs de sa voix si fragile, vous pourrez écouter le titre White Telephone, plus so(m)bre, qui rappelle les titres des précédents albums.

Les onze titres lives ont été enregistrés lors de sa précédente tournée, mixant les chansons de 5:55, d’IRM mais aussi une jolie reprise. Charlotte, s’exprimant rarement sur son père, reprend ici une des plus jolies chansons de Serge Gainsbourg, L’hôtel Particulier.

J’aime particulièrement la version live de The Operation, très entraînante.
Les déjà-fans qui ne seront pas perturbé par ce virage, et les futurs, qui pourraient découvrir une Charlotte Gainsbourg plus vive, apprécieront cet album qui explore son paysage musical, tout en attendant le prochain, qui devrait vite arriver.

 

clique là, tu vas aimer !

« »