Soko – I Thought I Was An Alien

Posté le 20 Fév 2012   •   Catégories : 2012, Albums/EP, Musique   •   1449 Vues   •   Aucun commentaire sur Soko – I Thought I Was An Alien

 

Soko - I thought i was an alien

Soko s’est fait connaitre en 2007 avec sa chanson I’ll Kill Her, en publiant une vidéo, totalisant aujourd’hui presque 2 millions de vues. Alors que les admirateurs étaient au rendez-vous et réclamaient des concerts et un album, Soko a fuit le devant de la scène musicale pour continuer une carrière d’actrice qu’elle a débuté en 2002. Elle a sûrement eu raison, puisque son rôle dans le film A l’Origine de Xavier Giannoli lui valu une nomination aux César pour le meilleur espoir féminin en 2010.

Mais voilà que fin 2011 des clips sont apparus sur la toile et l’annonce d’un album fini, I Thought I Was An Alien. Ceux qui connaissent Soko, savent que son univers insouciant est fait de bric-à-brac.

Soko

Le titre I Just Want To Make It New With You ouvre l’album avec une mélodie plutôt brute et une voix robotique. Drôle d’entrée en matière.
C’est sur la chanson éponyme de l’album, I Thought I Was An Alien que l’univers de Soko prend forme : c’est léger, bucolique, plus commun à ce que l’on connait déjà d’elle. Schizophrène ? La jeune demoiselle se travesti en alien lors d’une rencontre. Autodidacte, Soko me fait penser au Prince Miiaou dans sa façon de vouloir toucher à tout. C’est elle qui a filmé les images du clip.

L’ensemble de l’album est assez lent, les titres ressemblent à des contes, chuchotés le soir à la belle étoile (People Always Look Better In The Sun). Ceux qui aiment son phrasé particulier apprécieront No More Home, No More Love, où elle n’hésite pas à introduire des commentaires. On a cette impression que Soko souhaite nous murmurer des secrets à l’oreille. Et chose assez rare, pour des gens comme moi qui ne sont pas anglophones, les textes sont facilement compréhensibles.

Il n’est pas étonnant d’entendre des sons autres que sa voix ou les instruments : cris d’enfants, bruits d’oiseaux… L’univers de Soko reste très innocent.

First Love Never Die est ma chanson préférée. Déjà le titre, assez cruel, me rappelle un film que j’ai beaucoup aimé cette année : Un amour de jeunesse de Mia Hansen-Løve. Sur une mélodie enjouée, le texte s’avère plus douloureux.

Je n’accroche pas à toutes les chansons de l’album. Certaines s’évaporent un peu trop vite. Les chansons s’embrasent un peu plus vers la fin du disque (Don’t You Touch Me et Destruction Of The Disguting Ugly Hate)
I’ve Been Alone Too Long
 est LA chanson triste, à ne pas trop écouter pour éviter aux larmes de couler…

Soko sera en concert au Café de la Danse le 5 mars et un peu partout en Europe. Les dates de sa tournée ici.
Elle sera aussi prochainement à l’affiche du deuxième film de Virginie Despentes, Bye Bye Blondie, avec Emmanuelle Béart et Béatrice Dalle.

L’album sort aujourd’hui et est en écoute intégrale ici :)

clique là, tu vas aimer !

« »