Rockorama Festival #4 : compte-rendu

Posté le 22 Juin 2012   •   Catégories : 2012, Festival   •   1861 Vues   •   Aucun commentaire sur Rockorama Festival #4 : compte-rendu

Sur le papier, c’était déjà alléchant. De la bonne musique, du soleil, Summer Heart, un sous-marin, Casiokids, la mer, We Have Band, Novella… En réalité, c’était encore mieux.
Trois jours de pure guinche où les gens ont pu profiter d’un cadre exceptionnel, mêlant au coucher de soleil des notes pop électros.

20h. Le vendredi All Cannibals ouvre les festivités devant un public timide, mais facile à conquérir. Les Caennais ont interprété les chansons de leur premier album Black shark shake a lake.

21h. Summer Heart rejoint la scène pour accompagner le coucher de soleil de mélodies dream pop. Le Suédois réussit à plonger le public dans une atmosphère rêveuse, où le temps semble s’arrêter pendant 40 minutes. Ci-dessous une vidéo de Please Stay, extrait de son EP Never Let Me Go.

A voir aussi Third Wave et Simple Minds.

22h. Le trio Novella est ensuite venu faire résonner ses guitares. Les filles ont envoyé une pop teintée de riffs de guitares, donnant ses premiers airs électriques au festival.

Novella @ Rockorama Festival #4

23h. C’est à Casiokids que revient l’honneur de clore le line up du vendredi. Arrivé pile à 19h, les Norvégiens ont pu monter sur scène démarrant leur set avec Det Haster !, extrait de leur dernier album Aanbrengen over skammen, et ainsi célébrer leur pop déjantée.

La soirée n’est pas finie, puisqu’elle continue au Bar à thym, ou des DJ set prolongeront la nuit…

Samedi, place à l’énergie. La soirée s’ouvre sur un set des membres de Radio Active, où les spectateurs peuvent profiter du site au son de Neon Indian, Lescop, Mensch, The Kills

20h. Pour ouvrir la soirée, c’est Kelly und Kelly, Toulonnais, qui entrent sur scène. Leur pop épicée d’électro suffit à mettre le feu dès 20h30. L’excentricité de la chanteuse augmente de quelques degrés la température, déjà bien chaude, du site.

Kelly und Kelly
Kelly und Kelly – Photo by Oceane L.

21h. Katy Goodman, la bassiste des Vivians Girls, vient montrer aux Toulonnais son échappée solo sous le doux nom de La Sera. Ses mélodies envoient un peu de douceur au public qui l’acclame. Ambiance West Coast à Toulon.

22h. C’est l’heure qu’il a fallu attendre pour voir les slams de la chanteuse de Duchess Says. Le groupe Québécois, toujours aussi allumé sur scène, renvoie l’énergie que le public lui donne. Ils interprètent leur deux albums Anthologie Des 3 Perchoirs et In a Fung Day T!

23h30. Place aux anglais de We Have Band, certainement le groupe le plus attendu au vu du nombre de spectateurs présents devant la scène. Darren Bancroft, affublé d’une casquette TOULON, lance les premières notes de Where Are You People ? sur son synthé. Les Toulonnais répondent présents, ils sont bien là.
0h30, le groupe fait signe à quelques personnes de les rejoindre sur scène. Le public suit et envahit la scène, provoquant un bordel rappelant la prestation des Robots In Disguise l’an passé.

Le dimanche, Rockorama laisse place aux artistes locaux en proposant une journée gratuite. On a notamment pu voir The Spitters et le groupe Rondi Gordon & The Reverse Cowgirls. Mais pour ma part, le coup de coeur de ce dimanche revient à Konnections, le projet d’Anthony H. Aux multiples sonoritées (musique électronique, ambiante, rock noisy, chillwave, etc) la musique de Konnections se ressent avant tout. Il nous fait voyager au cœur de nappes synthétiques, recouvert d’une voix atmosphérique. Son album Hidden Words est en écoute sur Bandcamp.

Konnections - Rockorama #4Konnections – Photo by Lisa Chonier

Rockorama #4
Rockorama #4 – Photo by Lisa Chonier

Rockorama by K. Venus
Rockorama #4 – Photo by Kim V.

Rockorama #4

We Have Band
We Have Band aux couleurs locales – Photo by Kim V.

Rockorama #4

Rockorama #4

clique là, tu vas aimer !

« »