Pendentif – Mafia Douce

Posté le 25 Sep 2013   •   Catégories : 2013, Albums/EP   •   1658 Vues   •   Aucun commentaire sur Pendentif – Mafia Douce

Pendentif - Mafia Douce

Ça fait maintenant plus de deux ans que Pendentif nous caresse les oreilles avec ses chansons mutines. Ils ont débarqué de Bordeaux, mais dans une configuration différente, puisqu’aujourd’hui, Mickaël Gachet l’ancien leader, a depuis formé Bengale. Ces véritables amoureux de notre cher pays dévoilaient à l’époque des comptines bleu blanc rouge : God Save la France, Pendentif et Riviera en tête.

Quelques rayons de soleil plus tard, on découvrait leur obsession pour le Jerricane, dans un clip complètement fou. Et en 2013, ils ont décidés, comme Bill Baxter en 1985, de s’embrasser. Le titre, beaucoup plus pop et moins insouciant que les précédents, se révèle plus espiègle.

Tout contre moi, tu t’imagines déjà
Allongé sous le soleil, siroter le plaisir
Et tu sais bien que l’on glisse au bord de la piscine
Ne me demandes pas, ne me demandes pas
Embrasse moi, embrasse moi, embrasse moi
Avant qu’il ne soit trop tard

C’est quoi qui t’excites
J’aimerai bien qu’tu m’expliques
Entre des kiss et des claques
Tu provoques l’avalanche…

Le premier album du groupe s’appelle Mafia Douce. Un nom plutôt malicieux, qui laisse prétendre que la bande menée par Cindy Callède vient livrer des chansons moins innocentes. Pour cet album ils se sont entourés du mixeur Antoine Gaillet (M83), révélant donc des sons un peu plus électro qu’au début de l’aventure Pendentif.

Pendentif

Ceux qui ont déjà été séduits par le groupe depuis plusieurs mois, auront l’impression de retrouver de vieux potes à l’écoute de l’album. En effet, on y retrouve des titres déjà présents sur leurs précédents EP : Riviera, Embrasse moi, Jerricane, Pendentif et God Save la France. Les chansons ont légèrement été ré-enregistrées, mais pour une fois, et je trouve que c’est rare, elles ne perdent pas leur saveur originale. Pendentif en est le meilleur exemple, où l’anglais et le français flirtent ensemble.

On fait donc la connaissance de Mafia Douce, pop et coloré, dans la lignée d’Embrasse moi : la bonne humeur est contagieuse. Panache n’est pas là pour calmer le jeu, bien au contraire. 1er juillet devient vite incontournable avec la voix élancée de la chanteuse qui nous balance des gimmick impossible à se défaire : Ce soiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiir. Des cris jouissifs, inondés de mélancolie.

D’autres titres, plus ovni, comme Ondine, font claquer les synthés, noyant les voix du groupe dans des mélodies éthérées.

J’ai envie que tu t’exploses
Comme dans ce film
Où les bandits t’achèvent
Pour le plaisir
Au ralenti tu t’effondres
Et le liquide se répand
But I’ll love you

La nuit dernière conclut l’album sur une note 100% électro. Le premier album de Pendentif est un vrai concentré d’énergie, fruité, qui vous donnera la banane à chaque écoute.

Ecoutez l’album

Retrouvez Pendentif sur

clique là, tu vas aimer !

« »