Playlist #62 : Las Aves, Dani Terreur, Cosmo, Her’s, etc.

Posté le 1 Juin 2016   •   Catégories : 2016, Playlists   •   3135 Vues   •   Aucun commentaire sur Playlist #62 : Las Aves, Dani Terreur, Cosmo, Her’s, etc.

Ecoutez la playlist 60 sur Spotify Ecoutez la playlist 60 sur Deezer

1. Las Aves – N.E.M
Le début du morceau démarre comme La fête noire de Flavien Berger. Ce n’est pas exactement ça, mais le groupe français est tout aussi déluré !

2. Liss – Miles Apart
Les Danois Liss, tout juste signé chez XL Recordings pour leur premier EP First, étaient de passage en France fin mai. C’était très beau, et pour ceux qui les ont loupé, rattrapage fin juillet au Midi Festival.

3. Kazy Lambist – On You
Taillée pour s’essouffler sur les dancefloors, il est aussi frappant de voir la mélancolie qui se dégage des compositions de Kazy Lambist.

4. Faroe – A Lot Better Now
C’est aussi beau et délicat que l’album solo de Sage. Faroe (ex Samba de la Muerte et Concrete Knives) nous ensorcelle avec sa mélancolie électronique.

5. Cosmo – Le Voci
L’Italie et la boule à facettes ont souvent fait des étincelles. Cosmo, livre un deuxième album sexy et fêtard.

6. Her’s – What Once Was
Deux singles dévoilés et c’est déjà le coup de cœur. Le duo de Liverpool ne fait qu’accroître la hâte sur un éventuel EP, voire un album.

7. Oscar – Good Things
Oscar, ce grand adolescent vient (enfin) de sortir son album Cut and Paste, deux ans après avoir dévoilé timidement le tube Sometimes.

8. Japanese Breakfast – Everybody Wants To Love You
Un nom qui là aussi fait sourire + un titre qui fait fondre n’importe quel cœur = une chanson implacable pour démarrer la journée.

9. FEWS – The Zoo
Ce groupe qui a su jouer le mystère est en réalité le projet de trois potes Suédois (David Alexander aka Summer Heart, Rasmus Anderson et Frederick Rundqvist) et un anglais. FEWS ravive les cendres de Dial M for Murder!, l’excellent ex-projet post-punk de David Alexander.

10. Dani Terreur – A Bout De Souffle
C’est un nom un peu drôle qu’on a du mal à prendre au sérieux. Il suffit pourtant de croiser Dani Terreur sur scène, et de se laisser emporter par la grâce rock’n’roll du jeune homme.

Ecrit par

clique là, tu vas aimer !

« »