Kid Francescoli @ Café de la Danse, 23/03/2017

Posté le 24 Mar 2017   •   Catégories : 2017, Scènes/Live   •   2034 Vues   •   Aucun commentaire sur Kid Francescoli @ Café de la Danse, 23/03/2017

[TRACK] Kid Francescoli - The Player

C’est en septembre 2013 à Berlin, que j’ai entendu pour la première fois Blow Up de Kid Francescoli. Ceux qui connaissent ce titre se souviennent probablement de cette première fois. Pour les autres, je les envie. Le court-métrage tourné à NYC qui illustre le titre des envies d’ailleurs, malgré la mélancolie ambiante, dépasse les 1 million 400 000 vues.

Les deux voix s’épousent parfaitement, et l’on découvre que l’album Kid Francrescoli with Julia (2013) est avant tout un album qui raconte une histoire close. Un album de souvenirs, d’instants déjà disparus. Jouant avec les boucles et la voix fantasmée de Julia, Kid Francescoli imprègne ses compositions de ses voyages et de ses nombreuses influences : Marseille, dreampop, NYC, Ennio Morricone, etc.

Quatre ans après la mise en lumière de cette histoire, le Marseillais revient avec Julia pour la suite de l’histoire. La relation sentimentale a laissé place à la liaison artistique : Julia a participé à la composition de l’album. Le projet qui fonctionne désormais comme un duo était de passage hier à Paris au Café de la Danse. Kid Francescoli, élégamment vêtu d’un costume gris velours était accompagné sur scène par sa désormais, plus que muse, Julia, habillée d’une robe noire.

Kid Francescoli @ Café de la Danse

Photo @MduqN

Le duo a évidemment balancé les tubes du précédent album (Does She, Blow Up, Disco Queen) et les nouveautés issues de Play Me Again, avec le single The Player en tête. With Julia créait déjà des ponts avec les précédents albums de Kid Francescoli (Boom Boom #2 faisait référence au titre Boom Boom de l’album It’s Happening Again). Il est troublant de voir aujourd’hui que le titre It’s Only Music, Baby ravive les souvenirs de Blow Up. Le saxo et les voix charnels des anciens amants agissent comme un rap mélancolique pour celui qui s’est laissé influencer par Drake ou Kendrick Lamar dernièrement.

Les nouveaux chapitres démarrent forcément sur les cendres des précédents. Il y avait un peu de Marseille, NYC et Berlin hier soir au Café de la Danse. Une nouvelle histoire démarre.

Ecrit par

clique là, tu vas aimer !

« »