Le Prince Miiaou @ Café de la Danse, 04/05/2011

Posté le 5 Mai 2011   •   Catégories : 2011, Musique, Scènes/Live   •   2544 Vues   •   Aucun commentaire sur Le Prince Miiaou @ Café de la Danse, 04/05/2011

 

Miiaou par-ci, Miiaou par-là, j’avoue que parle beaucoup du Prince Miiaou depuis l’an dernier. Un an après l’avoir découvert en première partie de Benjamin Biolay au Casino de Paris, Le Prince Miiaou m’a une fois de plus époustouflé au Café de la Danse. Je fus d’abord agréablement surpris par cette salle où je n’ai encore jamais mis les pieds. La configuration assise du Café de la Danse est particulière, mais la salle est grande et belle. Le mur de brique derrière la scène apporte un petit plus.

Après une première partie sympa mai sans plus, Elephant, Le Prince Miiaou arrive sur scène en compagnie de 3 musiciens. Un batteur, un bassiste et un guitariste (tantôt clavier, tantôt violoncelliste). Elle est plutôt classe ce soir avec un chemisier blanc près du corps.

© Micky – Le Cargo – Café de la Danse – 3 Mai 2011

Elle gratte sa guitare et tape sur des percussions avec un bâton en bois. Le concert commence avec J’ai Deux Yeux, premier extrait de son dernier album. On continue avec Be Silent, tout aussi énergique. La salle souffle à peine le temps de l’intro de I Don’t Know My Name et bouge en rythme quand la chanson se met à monter en puissance. Le Prince Miiaou crie, danse, bouge, remue la tête. Assis, je n’ai qu’une envie, me lever et danser, sauter.


Football Team – Divan Du Monde – Avril 2011

Pour la prochaine chanson, elle propose au public de siffler, se demandant au final si il connaissait la chanson à venir… C’est se tromper, puisque le public se mit tout de suite à siffler sur l’air de I Love Nobody.

© Micky – Le Cargo – Café de la Danse – 3 Mai 2011

Entre les chansons, chaque intervention de la demoiselle font preuve d’une grande humilité, cachant aussi un fort trac. C’est là qu’elle décide de mettre son masque de ski et d’enfiler sa cape rouge pour la prochaine chanson. Elle demande si des gens sont déguisés dans la salle, afin qu’elle se sente moins seule. Pas de bol, elle sera seule sur scène ce soir, mais tant pis, Football Team démarre. Certainement ma chanson préférée. Peut-être, car comme le raconte la chanson, on ne voulait pas de moi, dans les équipes de foot étant plus jeune. Les chansons finissent toujours en apothéose où toute l’énergie sur scène se transmet dans le public. Un spectateur lancera à la fin de la chanson : C’est mieux que le foot !

© Micky – Le Cargo – Café de la Danse – 3 Mai 2011

Elle enchaine les titres de « Fill The Blank With Your Own Emptiness » Turn Me Off (où elle prit sa flûte à bec), Hollow Hero mais surprend aussi avec le bouleversant No Compassion Available, tiré de son second album Safety First. Texte en français, ses cris sur « Je voudrais que tu rentres » m’auront fait verser une de mes rares larmes de concert.

A 22h, la fin approche déjà. Au premier rappel, elle revient sur scène reprendre Tous Les Garçons Et Les Filles de Françoise Hardy. Démarrant quasiment en version acoustique, elle terminera la chanson sur une version rock des plus surprenantes.

Le public crie « Je Te Jetterai Des Cailloux » faisant référence à la chanson Hawaiian Tree, mais c’est finalement Frénésie Horizontales, extrait de son premier album qu’elle jouera pour clôturer cette soirée.

Le concert se termine, et jai du mal à revenir sur Terre. En un an cette fille a fait du chemin, et elle en a encore beaucoup à parcourir.
Je veux la revoir. Vite.

Ouaf.

clique là, tu vas aimer !

« »