Pendentif + The Pirouettes @ La Maroquinerie, 14/11/2013

Posté le 15 Nov 2013   •   Catégories : 2013, Scènes/Live   •   1865 Vues   •   Aucun commentaire sur Pendentif + The Pirouettes @ La Maroquinerie, 14/11/2013

Hier soir, je retrouvais mes chouchous The Pirouettes pour la troisième fois cette année. Ils faisaient la première partie de Pendentif à La Maroquinerie, salle dans laquelle il est plutôt bon de se réfugier avec ce temps frisquet. Le public est resté assis pendant les deux premières chansons du duo, mais s’est vite levé pour danser au rythme des synthés.

Leo Bear Creek et Vickie Cherie ont comme à leur habitude interprété leur EP sorti il y’a maintenant un an mené par le tube Le Matin / L’été Indien. D’autres chansons qu’ils font sur scène sont venues agrandir la playlist où il est question de Robocop, du dernier métro, des Rita Mitsouko, de voyages aux USA et autres délires. Tout ça sera à retrouver dans l’ordre dans un EP à paraître très certainement en 2014.

Vidéo prise lors de leur concert au Dandy le 29 juin 2013.

Pendentif je les ai vu il y’a bientôt deux ans, au Point Ephémère pour une soirée Tombés pour la France. Pour être franc, leur prestation ne m’a pas marqué, je m’étais même un peu ennuyé. J’avais surtout retenu la découverte Cracbooms et les déjà chouchous Aline. Mais depuis le 12 janvier 2012, il s’en est passé des choses pour le groupe Bordelais.

Le départ d’un membre tout d’abord, la sortie d’un clip fou (Jerricane), d’un EP pop (Embrasse moi) et d’un premier album qui vire vers l’électro (Mafia Douce). Je restais accroché aux anciens titres (God Save la France ou Riviera), mais j’avais hâte de voir ce que pouvait donner des titres comme Panache ou Ondine sur scène.

Pendentif @ La Maroquinerie

Le groupe s’est donc présenté sur sa chanson titre Pendentif. Un titre qui rime avec vieille époque, celle où le groupe se présentait avec un pendentif accroché à son cou. Le public de La Maroquinerie n’a pas mis longtemps à réagir puisque c’est sur Panache qu’il a vraiment pris au mot le titre de la chanson, transformant la scène et la salle en véritables pistes de danse.

Avec deux reprises (Que vais-je en faire de Jérôme Echenoz et Tchiki Boum de Niagara) la setlist a pris des directions plus électros, confirmé par la meilleure chanson de leur album : Ondine. Et sur scène, ce petit bijou ne déçoit pas.

Moitié du concert et le bassiste se met à crier ON VA SAUVER LA FRANCE. Le pays n’attend que ça ! On se dit que les interventions du président de la république à la télévision précédées par la chanson God Save la France, auraient plus de gueule… Avant le rappel, le groupe nous offre la doublette Boulevard du Crépuscule, 1er juillet et l’explosif Jerricane.

Ils ne pouvaient pas ne pas revenir sans embrasser la salle, ce qu’à fait Cindy la chanteuse sur leur titre Embrasse moi. Le public leur a rendu la pareille en montant sur scène pour prendre la Riviera, une dernière fois avec eux. Il n’y avait aucune raison d’enfiler les perles de notre ennui hier soir.

Ecoutez l’album

Retrouvez Pendentif sur

clique là, tu vas aimer !

« »