Top Albums 2018

Posté le 20 Déc 2018   •   Catégories : 2018, Top albums   •   1454 Vues   •   Aucun commentaire sur Top Albums 2018

Top albums 2018

|

|

|

|

|

|

10. Pauline Croze – Ne rien faire

Pauline Croze - Ne Rien Faire

L’escapade bossa nova de 2016 semble avoir laissé quelques traces : les mélodies ont cette légèreté dont seuls les sentiments les plus furtifs ont le secret. Treize ans après son premier succès, Pauline Croze revient inspirée. De ses textes aux premiers abords innocents, elle se permet des césures habiles, donnant un double sens à ces paroles. Là où la chanteuse émeut le plus, c’est quand elle parle de risque, de vertige, de palpitations, et tout ce qui peut faire battre le cœur à la chamade, d’une façon ultra-dépouillée (Il y a).
Titres coups de ♥ : Il y a, Tu es partout, Tellement bien.

|

|

|

|

|

|

9. Christine and the Queens – Chris

Christine and the Queens - Chris

Christine and the Queens est revenue en début d’année avec 4 singles percutants. L’album CHRIS est plus affirmé que son premier, mettant en avant ses influences : Mickaël Jackson, Blood Orange.
Titres coups de ♥ : 5 Dollars, Doesn’t matter, Goya! Soda!

|

|

|

|

|

|

8. Agar Agar – The Dog and the Future

Agar Agar - The Dog and the Future

Avec un premier extrait tubesque, mais trompeur, Agar Agar brouillait les pistes quelques mois avant la sortie du premier album. Celui-ci au final surprend, à la fois album de chambre, intime, futuriste mais universel.
Titres coups de ♥ : Fangs Out, Sorry About The Carpet, Requiem.

|

|

|

|

|

|

7. Camelia Jordana – Lost

Camelia Jordana - Lost

Le temps d’un EP d’abord, LOST est devenu la trame principal du nouvel album de Camélia Jordana. La chanteuse surprend (Gangster), émeut (Freddie Gray) et milite (Empire) dans trois langues (français, anglais et arabe).
Titres coups de ♥ : Dhaouw, Gangster, Freddie Gray.

|

|

|

|

|

|

6. Blood Orange – Negro Swan

Blood Orange - Negro Swan

Avec Negro Swan, Blood Orange continue le chemin parcouru avec Freetown Sound. Un album où nombre de sujets sociétaux se retrouve au centre, sans pour autant en faire un disque débat. Plus posé musicalement, Blood Orange s’est là aussi entouré de nombreux guests : A$AP Rocky, Steve Lacy, Ian Isiah, Tei Shi.
Titres coups de ♥ : Saint, Chewing Gum, Charcoal Baby.

|

|

|

|

|

|

5. A.A.L (Against All Logic) : 2012 – 2017

A.A.L (Against All Logic) : 2012 - 2017

Après le mini album SIRENS sorti en 2016 sous son vrai nom, Nicolas Jaar est ré-apparu son un nouveau alias cette année : A.A.L (Against All Logic). L’inscription sur la pochette indique que les titres ont été composé ces cinq dernières années. Rassemblés sur un même disque, ils donnent pourtant l’impression d’avoir été composés d’une seule traite. Les sonorités soul, funk et électro expérimentale en font l’album le plus solaire du musicien Chilien.
Titres coups de ♥ : I Never Dream, This Old House Is All I Have.

|

|

|

|

|

|

4. Rosalía – El mal querer

Rosalía - El mal querer

C’est en début d’année avec la bombe pop flamenco Malamente que Rosalía s’est attirée tous les regards. Son deuxième album, El Mar Querrer, qui navigue entre cinéma et musique, est résolument actuel, mais transpire aussi la musique traditionnelle espagnole.
Titres coups de ♥ : Malamente (Cap.1 Augurio), Pienso en tu mira (Cap.2 Boda).

|

|

|

|

|

|

3. Bertrand Betsch – Pour mémoire

Bertrand Betsch - Pour mémoire

Après la sortie de Tout doux en mai dernier, Bertrand Betsch a mis en ligne, de manière plus discrète, l’album Pour mémoire fin août. L’inscription 1997-2017 semble indiquer que ces chansons ont été composées sur près de vingt ans. Elles sont classées machinalement par ordre alphabétique (excepté pour le titre d’ouverture), et semblent pourtant être reliées de manière infaillible. A l’écoute de cet album, c’est tout d’abord la richesse musicale qui frappe (cuivres, guitares, piano, clavier, sampler, melodica entre autres). Les textes semblent traverser le temps, et content l’histoire d’un homme sur deux décennies.
Titres coups de ♥ : La traversée, A l’hôpital, Atom et le grand magasin, La solitude est une mauvaise habitude.

|

|

|

|

|

|

2. Robyn – Honey

Robyn - Honey

Pas sensible à la carrière solo de Robyn (contrairement à ses collaborations – Röyksopp, Kindness), je n’attendais pas spécialement son retour, même après huit ans de disette. C’est peut-être la raison pour laquelle la claque a été plus grande. Beaucoup plus assagi que ses précédents titres, Honey n’est pas pour autant moins dansant. Flirtant avec la pop d’aujourd’hui, sans être trop indigeste, Robyn réussit son retour.
Titres coups de ♥ : Honey, Send to Robyn immediately, Missing U, Human Being.

|

|

|

|

|

|

1. Odezenne – Au baccara

Odezenne - Au baccara

Après s’être isolé quelques mois à Berlin et avoir publié Dolzigerstraße 2, un 13 novembre 2015, le trio Odezenne s’est retrouvé entre potes pour l’enregistrement de Au Bacarra. Les titres naviguent entre apaisement et tension, où le flow posé des deux garçons enveloppent quiconque s’en approche. Nucléaire, en titre d’ouverture reflète cet état d’esprit où la longue introduction semble nous envelopper alors que le flow d’Alix percute. Moments de grâce (Au Bacarra, James Blunt) côtoient moments récréatifs (En L, Pastel) ou politiques (BNP). Les portes du studio ouvertes laissant place à l’improvisation, l’album respire le kiff avec lequel Odezenne a composé Au Bacarra.
Titres coups de ♥ : Lost, Nucéaire, Au Bacarra, James Blunt, Pastel.

|

|

|

|

|

|

Ecouter la playlist Top Tracks 2016 sur Spotify Ecouter la playlist Top Tracks 2016 sur Deezer

|

|

|

Ils tournent aussi en boucle :

Rémi Parson – Arrière Pays
Jean-Louis Murat – Il Francese
Gael Faure – Regain

TT – LoveLaws
Thousand – Le Tunnel Végétal
Oklou – The Rite Of May
Ross From Friends – Family Portrait

Ecrit par

clique là, tu vas aimer !

« »