Love Inks : petit mais costaud

Posté le 13 Juin 2011   •   Catégories : 2011, Albums/EP, Musique   •   1173 Vues   •   Aucun commentaire sur Love Inks : petit mais costaud

Il ne faut pas se fier à la longueur des chansons, puisque l’album s’écoute en 25 minutes. Love Inks, un trio Texan, vient tout juste de sortir son premier album E.S.P., quand les deux premiers singles Skeleton Key et Blackeye étaient sortis deux mois plus tôt.

Ne vous attendez pas à de la musique chiadé, du rock psychédélique avec quelques notes d’électro étouffé par un son lo-fi… non non non. Ici les lignes de basses sont simples, les chansons font deux ou trois couplets et un refrain, pas plus. Mais force est de constater que leur son dépouillé ne laisse pas indifférent, la voix de Sherry Leblanc y est aussi pour quelque chose. Son mari Kevin Dehas est à la basse et ils sont accompagné par Adam Linnell à la guitare.

Love Inks – photo : victoria stevens

Ceux qui ont aimé The XX, devrait apprécier cet album minimaliste. Ca me fait penser à tous ces groupes féminins et leurs voix qui accroche tant… comme Warpaint. Love Inks dégage une part de sensualité et de féminité qui fait du bien.
Pour la petite histoire, c’est un album auto-produit, auto-financé et enregistré sur une bande magnétique. Home-made Forever !

Il y’a un deuxième clip, Leather Glove. Pour ceux qui ont aimé, l’album est en écoute ici sur Deezer et Spotify. Et sûrement un titre sera dans ma playlist de juin.

clique là, tu vas aimer !

« »