Breton – War Room Stories

Posté le 5 Fév 2014   •   Catégories : 2014, Albums/EP, Coup de coeur   •   2232 Vues   •   Aucun commentaire sur Breton – War Room Stories

Breton - War Room Stories

Je ne pensais pas écrire sur War Room Stories, le deuxième album de Breton. Et pourtant, c’est un groupe que j’aime beaucoup et que j’ai vu plusieurs fois en concert. Le son urbain et détraqué de leur premier album, Other People’s Problems, rythme encore mes journées. Pour l’enregistrement de cet album, ils ont été contraints de quitter leur Lab Londonien, où ils vivaient tous ensemble. Il se sont retrouvés à Berlin.

Les premiers extraits (Get Well Soon, S4) de ce nouvel album ne m’ont pas du tout plu : virage électronique, Breton se noie au milieu des synthés, arrachant au passage la rage qui me plaisait dans le premier album.

Breton

Depuis quelques jours, War Room Stories est en écoute sur Spotify. La curiosité m’a fait appuyer sur play, et il aura fallu une seule écoute de l’album, pour comprendre que celui-ci allait trouver sa place dans mon iPod. Envy ouvre le bal, sur un rythme aussi dansant et festif que l’était Jostle dans le premier album. On voyage, avec la voix toujours aussi fédératrice de Roman Rappak.

Legs & Arms est un titre dans la continuité de Other People’s Problems : puissant et démoniaque. La voix sombre de Roman est soutenue par une salve d’instruments. De grandes élancées donnent de la profondeur, créant une ambiance mystique.
Construits sur des boucles répétitives, les titres évoluent graduellement. Certains amènent vers la lumière (Got Well Soon), d’autres au contraire nous font plonger toujours plus bas (Brothers).

Des instruments électroniques (pads) se mêlent aux instruments classiques (cordes), c’est ce qui fait la force de cet album. Les fins de morceaux éclaboussent tout sur leur passage (Closed Category). L’attitude belliqueuse des titres fait de War Room Stories un vrai guerrier. Impossible de ne pas sentir propulsé par les échos du chanteur sur National Grid, là où l’électro sautillante fait penser au premier album de Delphic.

Breton – Closed Category

Breton est à voir sur scène, tant l’enthousiasme du groupe tranche avec la rage qui transpire de chacun de leur titre. War Room Stories est une surprise pour ma part. Une très bonne surprise.


Breton – Funkhaus sessions par franceinter

Ecoutez l’album

Retrouvez Breton sur

clique là, tu vas aimer !

« »