Compte-rendu : samedi à La Route du Rock avec The XX, Breton, Lower Dens, Veronica Falls

Posté le 13 Août 2012   •   Catégories : 2012, Festival   •   1753 Vues   •   4 commentaires sur Compte-rendu : samedi à La Route du Rock avec The XX, Breton, Lower Dens, Veronica Falls

Compte-rendu : samedi à La Route du Rock avec the XX, Breton, Lower Dens, Veronica Falls

La programmation me faisait de l’œil depuis un moment. Que des récents coups de coeur faisaient le déplacement à Saint-Malo pour La Route du Rock : Lower Dens, Breton, Veronica Falls, et surtout la tête d’affiche The XX.

Après un trajet de trois heures, me voilà à Saint-Malo pour applaudir Dominique A, au Palais du Grand Large. Il venait jouer en intégralité son premier album sorti il y’a 20 ans La Fossette. Soyons franc, je ne l’ai jamais écouté, excepté le titre Le Courage des Oiseaux. Pour le rappel, il a interprété Le Sens, extrait de mon album préféré qu’il a sorti en 2009 : La Musique.

Avec quelques minutes de retard, c’est au tour de Memoryhouse d’entrer sur scène. Malheureusement, après un EP The Years assez convaincant, leur album The Slideshow Effect devenait vite ennuyant, tout comme leur prestation… Le titre The Kids Were Wrong sauve le concert.

Ensuite direction le « vrai » lieu du Festival pour la suite de la soirée. Paumé en pleine campagne, nous voilà au milieu des champs, et des chèvres, entouré d’anciens remparts, au Fort de Saint Père.

Veronica Falls démarre la soirée, ce quator franco-anglais aperçu en 2011 à Rockorama et il y’a encore un mois à Plage de Rock près de Saint-Tropez envoit les premières notes de sa pop naïve aux festivaliers. Ces mélodies sont parfaites sous ce soleil (si si !) Breton.

Place ensuite à Savages. Mais honte à moi, je me suis laissé embarquer au bar et dans les stands de vinyls. Je ne vous ferais pas part de mon ressenti.

Par contre, hors de question de louper Lower Dens. Le groupe originaire de Baltimore, comme Beach House, m’a facilement envouté avec son deuxième album Nootropics. Pas de déception, la chanteuse est concentrée, les musiciens suivent, les mélodies se tordent, le vent se lève. On pourrait penser assister à un joli début d’apocalypse. J’ai filmé la chanson Propagation, mais autant profiter du live complet, filmé par Arte Live Web.

22h15, Lower Dens termine sa prestation et c’est parti pour 40 minutes d’installation de scène. Ca semble très long, quand on imagine qu’il y’a encore trois ans, les membres de The XX devaient eux même installer leurs instruments. Un gros X en plexi est suspendu par quatre longues chaines.

The XX

23h. Le trio entre sur scène, et c’est Romy qui chante les premières notes, sur le titre Angels.

The XX enchaîne avec les tubes de leur premier album éponyme. Le public applaudit, le trio lui reste concentré. Les deux chanteurs, notamment Romy, sont moins renfermés sur eux mêmes, et se laissent à quelques échanges brefs avec le public. Jamie XX, dans l’ombre, mais sans aucun doute pièce maitresse du groupe, bidouille tout ses instruments afin de produire ce son pur. Le gros X relié à un tube, projette de la fumée devenant omniprésente sur scène, accentuant le côté vaporeux de leurs compositions.

The XX

Combien de personnes ont pu faire l’amour à l’époque (aujourd’hui encore) au rythme de leur premier album ? Leur musique lascive y étant pour beaucoup. Ce soir, on avait l’impression que les rôles étaient inversés, et que c’était au tour des deux chanteurs de se livrer à des ébats passionnés, lorsque leurs regards électriques se croisaient.

Dix neuf chansons au total, avec plusieurs inédits du deuxième album Coexist, pas tellement éloignés de l’univers de leurs anciens morceaux : Fiction, Reunion, SunsetSwept Away et Tides. Ces inédits annoncent des mélodies à l’esprit club tout en gardant leur univers si singulier. Au passage, si quelqu’un retrouve le titre de cette chanson, je lui en serais reconnaissant ;) -> Merci à Not-Zuul, le titre de la chanson est Sunset.

The XX @ Route du Rock - Tracklist

Après un passage l’espace Presse me voilà de retour devant la scène à 2h30, pour applaudir Breton. Leur premier album est un de mes gros coups de cœur, et j’avais a-do-ré leur prestation au Festival Days Off, dépassant aisément celle de Hot Chip.

Une fois de plus, le quintet se montre très accessible et proche de son public. Pendant près d’une heure, ils entonneront les titres de leur premier album Other People’s Problems et quelques inédits, aux multiples influences ; dubstep, hip-hop, urbaines, pop et rock. Rediffusion du concert ci-dessous en intégralité grâce une fois de plus à Arte Live Web.

J’ai aimé, et je retourne les voir à La Gaité Lyrique en septembre. Quand on aime…

4 heures du matin. Les lumières s’éteignent, le public quitte les lieux, le silence se fait. De quoi être déçu de ne pas assister à la dernière soirée du dimanche, avec notamment Hanni el Khatib et Chromatics.

clique là, tu vas aimer !

« »