Kissaway Trail – Breach

Posté le 30 Août 2013   •   Catégories : 2013, Albums/EP   •   1340 Vues   •   Aucun commentaire sur Kissaway Trail – Breach

The Kissaway Trail - Breach

Revoilà mes chouchous Danois (avec The Raveonettes) ! Trois ans après avoir craqué sur le groupe en première partie de The Temper Trap, The Kissaway Trail revient avec un troisième album : Breach.
Les internautes ont pu suivre la naissance de l’album à travers les réseaux sociaux, puisque le groupe partageait les différentes sessions d’enregistrements. On a pu notamment voir que le mixage de l’album avait été interrompu l’an dernier à cause de l’ouragan Sandy à New York. Un album qui devrait donc être puissant, à l’image du groupe.

Kissaway Trail

Un premier extrait avait été dévoilé il y’a quelques mois Sarah Jevo, mais c’est Nørrebro qui fera office de single officiel, ayant pour l’occasion un joli clip en noir et blanc. Le groupe, réduit à trois (le bassiste Rune Pedersen et le guitarite Daniel Skjoldmose ont depuis quitté le groupe), balance une musique toujours aussi énergique, portée par la voix du chanteur Thomas L. Fagerlund.

C’est Telly the Truth qui ouvre l’album avec une guitare plutôt calme et une voix étouffée et un grand souffle instrumental. L’énergie revient vite au galop, avec Nørrebro et Cuts of youth (Rathor Love) des titres puissants qu’on pourrait attribuer au groupe Foals. The Kissaway Trail creuse dans le sillon du groupe Anglais, avec des mélodies en forme d’éxutoire.

Avec The Springsteen Implosion, les instruments volent en éclat, donnant un aperçu d’un enregistrement d’album côtoyé par un ouragan. Les voix sonnent comme des sirènes (So Sorry, I’m Not) voulant calmer la panique générale. Mais c’est l’inverse qui se produit, la bousculade est inévitable.

Les orchestrations majestueuses (Sarah R.I.Punk) permettent au groupe de se rapprocher d’Arcade Fire mais des titres se révèlent dispensables (The Sinking).

Ils ont sorti il y’a quelques semaines un EP de faces B issues de Breach. Certains morceaux, comme Now We’re Here, beau à pleurer, n’auraient pas fait tâche sur l’album…

J’attends désormais de les revoir sur scène, là où ils m’ont ébloui il y’a trois ans.

Ecoutez l’album

Retrouvez Kissaway Trail sur

clique là, tu vas aimer !

« »