Disco Anti Napoleon – Ascent

Posté le 6 Nov 2014   •   Catégories : 2014, Albums/EP   •   3422 Vues   •   Aucun commentaire sur Disco Anti Napoleon – Ascent

Disco Anti Napoleon - Ascent

Les premières parties d’un concert qui m’ont vraiment marqué, je les compte sur les doigts d’une main. Le Prince Miiaou, pendant la tournée La Superbe de Benjamin Biolay, m’a littéralement bouleversé ; ce soir là, les larmes ont commencé à couler très tôt.
Je me souviens aussi de la découverte de Kissaway Trail, qui pour ma part avait volé la vedette aux Australiens de The Temper Trap un soir de 2010 au Trabendo.
Et il y’a un peu plus d’un an, je ne m’attendais pas à prendre autant de plaisir devant Disco Anti Napoleon, en première partie de Beach Fossils, à la Maroquinerie.

Disco Anti Napoleon

Déjà le nom était fun et accrocheur, une bonne partie du chemin était réussi. Moi aussi j’avais envie d’être anti Napoléon ce soir là, de secouer le tout avec une boule à facette. La musique a fait le reste où pendant 40 minutes, les guitares et les synthés se sont livrés à un combat prestigieux.

Il aura fallu donc plusieurs mois avant que le premier album de Disco Anti Napoleon (DAN pour les intimes) voit le jour. Blue Lawn trainait déjà sur le web, et annonçait le début de la fête.

Le quatuor a du composer l’album loin de la planète Terre, quelque part dans une galaxie où le temps s’étire, les voix sont colorées et où les mélodies sont sautillantes. La tracklist de l’album (Ufo, Spaceship, Superhero, etc) confirme le propos tout en faisant planer le mystère sur la destination magique.

Je crois que jamais un album n’aura aussi bien porté son nom. C’est une ascension du corps et de l’esprit quand on écoute chaque morceaux. Ici ça scintille, ça crépite, on se laisse tomber, on plane.

Superhero fait appels aux échos de la voix du chanteur : presque caverneuse, ladite voix fusionne avec les instruments créant un brouhaha festif. Le rythme ne fléchit pas pendant la doublette Gremlins / Phaser. Fédérateurs, les morceaux invitent le corps à se lâcher sur un son un peu cradingue.

Foutoir contrôlé ou pas, plein d’artistes résonnent dans les chansons de DAN. La fulgurance de Diiv, la dreampop de Slowdive, la pop éclatée de Beach Fossils. DAN pourrait être le nouveau groupe signé chez Captured Tracks. C’est pourtant au sein du label Français Future Records, créé par les anciens membres de Minitel Rose, que les quatre garçons ont pris place. On retrouve aussi Pégase chez ce label.

Blue Lawn, le single sorti il y’a plus de deux ans est le plus accrocheur avec Eva. Hallucinations visuelles et sonores, on est familier avec ce type de son, et pourtant on se laisse transporter. On marche en terrain connu, mais les passages secrets ne sont pas très loin.

Attention DAN ne sait pas que faire mumuse pour exciter la galerie. Essayez donc de ne pas avoir la gorge serrée en écoutant Girl : c’est l’avant-dernier titre de Ascent, qui vous permettra de redescendre en douceur. Pour les plus excités, Spaceship vous re-propulsera dans les étoiles.

Écoutez Disco Anti Napoleon

Retrouvez Disco Anti Napoleon

Ecrit par

clique là, tu vas aimer !

« »