ROCKORAMA Programmation Vendredi 15 Juin : All Cannibals, Summer Heart, Novella, Casiokids

Posté le 22 Mar 2012   •   Catégories : 2012, Festival   •   1134 Vues   •   Aucun commentaire sur ROCKORAMA Programmation Vendredi 15 Juin : All Cannibals, Summer Heart, Novella, Casiokids

 

Rockorama #4

Après que le ROCKORAMA #4 Festival ait dévoilé sa programmation éclectique pour sa quatrième édition, intéressons-nous aux différents artistes qui fouleront la scène le premier jour du Festival Toulonnais.

Programmation Vendredi 15 juin

20h – All Cannibals – FR / Electro Rock

La Normandie, et plus précisement Caen, n’a jamais été aussi fertile en ce moment (écoutez Granville par exemple). Les Caennais d’All Cannibals, ont sorti à l’automne 2011 leur premier album Black Shark Shake-A-Lake. Ne vous arrêtez pas au nom, et n’allez pas penser que c’est un groupe sombre de death metal. Rien de tout ça. Leur premier album explore plein d’univers musicaux : garage, rock, surf music, pop rock, rien de cafardeux donc !

All Cannibals

Les mélodies entrainantes n’auront pas de mal à vous faire bouger, comme sur le titre Friendly Young Cannibals. L’intro nous plonge dans une ambiance presque mystique. Normal, l’album a été enregistré dans une chapelle. Avec la voix nonchalante du chanteur Emmanuel Dupont, on pense par moment à Peter Doherty, époque The Libertines. Cette indolence se ressent aussi sur The Lady Vanishes, offrant à l’album une coupure plus détendue. Il faut écouter High On The Past ou Underwater Surfing Thoughts pour voir le soleil arriver et le rythme s’accélérer. Dansants, énergiques, ces titres envoient l’album dans le rayon surf music. On pense évidemment à The Drums.
Amateur de son lo-fi, vous ne serez pas déçu par l’aspect brumeux de The Other Side of a Cannibal. Black Shark Shake-a-Lake est donc un album qui fouille dans plein d’influences du rock. Le groupe s’est déjà produit dans la capitale, et nul doute qu’ils viendront mettre un peu de mordant au festival.

21h – Summer Heart – SUE / Dreampop 

Ceux qui ont trainé une oreille ici, ont sûrement déjà entendu parler de Summer Heart, projet de David Alexander, jeune Suédois d’à peine 30 ans. Il est avant tout membre du groupe de post-punk Dial M for Murder! Musique plutôt sombre, rappelant parfois Interpol, c’est dans une toute autre ambiance qu’on le retrouve avec Summer Heart.

Summer Heart

Admirateur de Washed Out, Work Drugs ou Boat Club, (tendance chillwave donc) il propose ici une musique qui vient nous carresser la peau, à l’image du soleil souvent présent sur ces pochettes. Le jeune homme a déjà sorti plusieurs EP. Never Let Me Go propose 7 titres pour flaner. Laissez vous bercer par exemple avec Broken Hearts ou Time For A Dreamer. Il a sorti ensuite un EP 2 titres, Hold On, où il confirme son amour pour les nappes de synthés : écoutez Girl From The Moon pour vous en convaincre.

Summer Heart s’est déjà produit dans la capitale Allemande et dans plusieurs villes Suédoises, avec une nouvelle formation. Trois musiciens qu’il connait très bien l’accompagnent, puisque Anders L est l’autre moitié de Dial M for Murder!, alors que Frederick Rundqvist et Mikael Mattisson font partie du groupe Samebold, des amis de David Alexander.

22h – Novella- UK / Indie

2011 fut une année des plus trépidante pour Novella : le groupe londonien a sorti son premier single sur Dirty Bingo records, il a participé à un split avec Gross Magic, Echo Lake et The History of Apple Pie, et a également tourné avec les californiennes de Dum Dum Girls. Décrit par le NME comme “le groupe le plus présent sur la scène londonienne”, Novella a aussi joué en première partie de Friends, 2:54 et Fanzine.

Novella

Il va prolonger son règne sur la scène live en tournant avec Veronica Falls en mars et en participant a de nombreux festivals en Europe cet été. Le groupe a passé le mois de janvier en studio avec Rory Atwell (Test Icicles) et s’apprête a sortir un EP éponyme le 19 mars via Italian Beach Babes. Les filles de Novella y combinent un style psyché et des riff féroces, ce pour quoi elles sont le plus connues.

 

23h – Casiokids – NOR / POP electro

Vous êtes sûrement déjà tombé sur une des pochettes étranges du groupe : visuels extravagants (parfois flippants) et titres inprononcables (à moins de parler le Norvégien).
Pour ce troisième album, place à la couleur, le orange, mais toujours un titre Norvégien : Aabenbaringen over Aaskammen. La traduction anglaise serait The Revelation Over The Mountain. Une montagne qu’on a hâte d’escalader !

Casiokids

Ceux qui connaissent leur musique, savent qu’elle est très communicative, et cela se confirme pour cet album. Expérimentale, la musique du groupe évolue et ils ne cessent d’élargir leur palette sonore grâce à leur instrument de prédilection : un synthé Casio. C’est avec ce petit bijou qu’ils essaient de reproduire le son de pleins d’autres instruments. On pense par moment à Metronomy, pour le côté lascif de certains titres, et pour la grâce de certaines mélodies, comme sur Selskapets Triste Avslutning. Leur façon déjantée de passer d’un style de musique à l’autre, rappelle un autre groupe, aussi venu du froid : RubikDet Haster est lui le tube de l’album qui a été choisi comme premier extrait.

Six sur scène, ces Norvégiens n’ont jamais caché leur amour pour l’électro pop. Et c’est souvent la musique venu du froid qui réchauffe le plus !

clique là, tu vas aimer !

« »