The xx – Coexist

Posté le 10 Sep 2012   •   Catégories : 2012, Albums/EP, Coup de coeur   •   1636 Vues   •   Aucun commentaire sur The xx – Coexist

Depuis la sortie de leur premier album éponyme en 2009, impossible de ne pas me demander vers quoi The xx allait se tourner. Faire un album similaire ? Changer de style et surprendre ? S’arrêter là ?

C’est au début de l’été qu’a été dévoilé le premier extrait Angels. Un titre qui ouvre l’album Coexist de la façon la plus pure possible. Légèrement voilée, la voix de Romy, la chanteuse et guitariste, donne des frissons.

On enchaîne avec Chained qui avait été dévoilé en deuxième single, mais qui n’a même pas encore cet arrière goût de trop-entendu. C’est bon signe.
Les voix de Romy et Oliver, le bassiste, commencent à se confronter, sans aucune violence, bien au contraire. A partir de 2’00, il y’a ce moment hypnotique et addictif où les beats montent en puissance. Mais attention, c’est peut-être le moment le plus énergique de l’album.

On avait parlé d’un album dansant, dynamique, et pour ma part je trouve Coexist très posé, tout en nuance. On est loin de l’album destiné aux boîtes de nuit (c’est peut être pas plus mal) mais la touche de Jamie XX nous ferait bien vaciller la tête quand même.

Sur Fiction, c’est au tour d’Oliver d’avoir son moment. Sa voix est devenue plus grave, plus sensuelle aussi. Les sons produits par Jamie XX prennent place petit à petit, au milieu des lignes de basses si caractéristiques du groupe originaire de Londres.

The xx

Les titres s’enchainent, les plages électroniques s’allongent, le souffle des chanteurs se pose. La transition entre le titre Reunion et Sunset (qu’ils ont interprété à La Route du Rock mi août) se fait subtile et nous invite sur un dancefloor.

Je trouve tout de même l’album assez mélancolique, surtout le titre Missing. C’est d’abord Oliver au chant, qui prend les devants, laissant Romy en arrière plan, mais au fil de la chanson, les rôles vont s’inverser. La voix du chanteur est presque déchirante, je ne parle même pas des paroles.

My heart is beating in a different way
Been gone such a long time and I feel the same
My heart is beating in a different way
Been gone such a long time

Will you miss me (How did I, how did I how did I, oh)
When there’s nothing to see? (How did I, how did I how did I, oh)
Tell me, how did this come to be? (How did I, how did I how did I, oh)
And now there’s no hope for you and me

Unfold est le titre auquel j’accroche le moins, tout l’inverse de Swept Away, certainement mon préféré. Construit en deux parties, comme l’album probablement, cet avant-dernier titre démarre très calmement, avec un chant frissonnant de la part de Romy. Le rythme monte progressivement nous noyant sous un son house.

L’album se clôt avec Our Song, une chanson à deux voix évoquant la relation unique qu’unit les deux chanteurs.

L’épreuve du second album est-elle réussie ou pas ? Difficile à dire pendant les premiers jours d’écoute. Pas difficile à comprendre par contre que Coexist risque de nous poursuivre pendant un moment. Sur le premier album, il n’était pas rare de la part de certains d’évoquer avoir eu des ébats passionnés au rythme des chansons. Pour le deuxième album, les rôles s’inversent, c’est au tour de The xx de nous faire l’amour.

clique là, tu vas aimer !

« »